Lettre ouverte du Peuple Vénézuélien au Peuple et au Gouvernement des Etats Unis d’Amérique

C’est en tant que Peuple souverain, attaché à la paix, que nous nous adressons aujourd’hui aux nobles et travailleurs citoyens du Peuple respecté des Etats Unis d’Amérique. Tous les étatsuniens doivent savoir que le Président Donald Trump a menacé le 11 août dernier la République bolivarienne du Venezuela d’une intervention militaire directe.

Cette dangereuse menace a été rejetée par toutes les nations et nous savons qu’elle l’est également par le Peuple des Etats Unis. Cependant, deux semaines plus tard, le 25 août, le Président Trump a imposé à notre pays des sévères et injustes sanctions économiques, reconnaissant publiquement son intention d’« isoler l’économie vénézuélienne ». C’est la même stratégie qu’ils ont avoué avoir utilisé pour renverser le gouvernement démocratique du Chili, en 1973, préparant le terrain pour l’arrivée au pouvoir de l’impitoyable dictature d’Augusto Pinochet.

Ces menaces et ces décisions unilatérales affectent notre économie, ainsi que les moyens d’obtenir des ressources pour l’alimentation, la santé et la production, portant une sérieuse atteinte à la vie quotidienne de nos concitoyens. Le Président Trump cherche une crise politique dans notre pays, forçant une sortie du pouvoir inconstitutionnelle de notre Président Nicolás Maduro, démocratiquement élu en 2013.

Les décisions unilatérales et illégales du Président Trump ne nuiront pas seulement au peuple du Venezuela, mais également à celui des Etats Unis. Les sanctions annoncées font courir un risque à notre condition presque centenaire de fournisseur de pétrole le plus proche et le plus sûr des Etats Unis.

Ces sanctions affecteront également tous les citoyens des Etats Unis, devant la possibilité d’une hausse des prix de l’essence, tandis que des milliers de travailleurs risquent de perdre leur épargne, fruit de tant d’efforts, par l’impact sur les fonds de pension du véto qui pèse sur les obligations du secteur public vénézuélien.

Ce comportement ne correspond pas au slogan de campagne de Donald Trump, « Rendre l’Amérique grande à nouveau ». Au contraire, il ne fera que créer de nouveaux problèmes à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières, rendant plus difficile la vie tant des vénézuéliens que de millions de citoyens des Etats Unis, en continuant de provoquer partout dans le monde le rejet et la haine envers le gouvernement des Etats Unis et, indirectement, envers son peuple, qui n’a rien à voir avec ces actions guerrières.

Les décisions téméraires de Donald Trump prétendent mener les Etats Unis à une nouvelle aventure militaire et menacent de créer un nouveau conflit international aux répercussions économiques et humanitaires inimaginables pour notre hémisphère. Comme ce fut le cas en Irak et au Moyen Orient, tout révèle que le vrai objectif de Washington est de s’approprier illégalement des importantes ressources naturelles du Venezuela. Rien ne justifie que des jeunes nordaméricains soient une fois encore entraînés dans un nouveau conflit militaire, et encore moins si c’est pour affronter un pays ami et pacifique comme le Venezuela.

Le Venezuela n’est pas ennemi des Etats Unis, ni représente aucune menace pour leur sécurité. Nous admirons son histoire, sa culture et son développement scientifique. Pour empêcher que Donald Trump détruise la longue relation d’amitié entre les peuples du Venezuela et des Etats Unis, il faut arrêter cette politique irrationnelle d’agression et promouvoir l’entente politique.

Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a fait d’innombrables appels au Président Trump pour chercher des rapprochements et des solutions par la voie du droit international et du respect mutuel. Le Gouvernement des Etats Unis a ignoré et négligé toutes les initiatives de dialogue proposées par le gouvernement vénézuélien.

La seule chose que le Venezuela exige au Président et au Gouvernement des Etats Unis est le respect de notre souveraineté et de nos affaires intérieures. C’est un droit naturel reconnu par nos pays depuis plus de deux cents ans.

La paix est un principe qui a guidé les relations entre nos nations. C’est le moment d’écouter la sagesse des Pères Fondateurs et des Libérateurs des Amériques pour vaincre les tendances violentes et assurer aux générations futures les fruits de la paix.

Le peuple des Etats Unis, un peuple de paix, doit s’efforcer de neutraliser les nouvelles intentions guerrières de son gouvernement. Nous faisons donc un appel fraternel et sincère à tous les citoyens des Etats Unis de bonne volonté à travailler ensemble en défense de la liberté de nos peuples, du bien-être de nos enfants, de la coopération et de la paix dans notre région. C’est le moment du dialogue et de l’entente. Ne perdons pas cette opportunité. Comme disait John Lennon, donnons une chance à la PAIX.

http://francia.embajada.gob.ve/index.php?option=com_content&view=article&id=1997%3A2017-09-07-10-49-23&catid=5%3Acomunicados-embajada&Itemid=21&lang=es