Des aliments distribuées dans divers États du pays

30 tonnes de sardines ont été distribuées samedi dans le District de la Capitale, à Miranda, Guárico et Anzoátegui grâce à la Foire Socialiste du Poisson et à la Caravane de la Sardine, a informé le ministre de la Pêche et de l’Aquaculture, Orlando Maneiro.

« Nous sommes au niveau national, apportant plus de 30 tonnes de poissons pour pouvoir garantir l’accès du peuple à cette protéine au prix qu’elle vaut réellement, » a déclaré le ministre à Venezolana de Televisión.

9 tonnes ont été distribuées à Miranda.

« Par cette journée, nous avons favorisé plus de 5 000 familles, environ 16 000 personnes et nous poursuivons les efforts du président Nicolás Maduro, nous appliquons les instructions qu’il a données aux ministres du pouvoir populaire pour qu’ils soient dans la rue avec le peuple pour vérifier quels sont ses besoins et satisfaire ses besoins, » a-t-il souligné.

Grâce aux Foire Socialiste du Poisson, de nouveaux systèmes de distribution ont été créés pour faciliter l’arrivée des produits de la mer à des prix justes du pêcheur au consommateur, une tâche à laquelle s’est joint le peuple organisé.

Venezuela : 34 tonnes d’aliments distribuées à plus de 12 000 familles

34 tonnes d’aliments ont été distribuées dans la municipalité Plaza grâce aux actions mises en place par le maire Luis Figueroa pour protéger le peuple attaqué par la guerre économique.
A cette occasion, dans la localité de Guarenas se sont déroulées 3 journées alimentaires. La première a eu lieu dans le secteur 3 de Trapichito où ont été distribuées à des prix socialistes 4 tonnes de poisson frais. La Foire Renaître de l’Espoir a été mise en place dans la communauté Cloris et a distribué 15 tonnes de poulets, de viande, d’oeufs, de légumes, de légumes verts, de fromage et de fruits. La troisième journée s’est déroulée dans les locaux de Luisa Cáceres de Arismendi où 15 tonnes de produits agricoles vraiment frais ont été distribuées.
Pour le maire de Guarenas, Luis Figueroa, il est d’une extrême importance d’agir por protéger le peuple dans le domaine de l’alimentation en tenant compte que la droite continue à attaquer le peuple par la spéculation.
« Ces actions concernant l’alimentation complètent le Plan de Distribution de caisses des CLAP mis en place par le Président Nicolás Maduro. Dans la municipalité de Plaza, on fait beaucoup d’efforts pour que les aliments ne manquent pas. C’est pourquoi nous mettons en place ces opérations de distribution de produits protéinés au peuple à divers endroits qui ont permis de distribuer à cette occasion 34 tonnes. »
Il a déclaré que les efforts réussissent avec le soutien du Ministère du PP pour l’Aquaculture et la Pêche, de la Chambre des Industriels de cette zone et de celles de l’état de Mérida et avec le soutien des producteurs de poulet et de viande.
« Nous sommes en pleine table de travail avec les acteurs qui se consacrent à la production d’aliments. Nous devons mettre en marche des circuits commerciaux pour que les prix soient respectés et pour éviter la spéculation qui affecte le peuple. Avec ces journées alimentaires, on a approvisionné 12 000 familles et leur avons permis de ne pas être victimes du bachaquerismo (revente de produits plus cher) de la spéculation, des fléaux de la Guerre Economique. »
Il a exhorté le peuple à la plus grande compréhension car on est en train de construire un nouveau système de distribution d’aliments dans la municipalité. « Les tables de travail avec les acteurs privés et commerciaux sont faites pour cela, l’idée est d’acheter les aliments grâce à la leur coopération et d’agir, en tant que gouvernement de Plaza pour mettre en place des bourses alimentaires pour avoir plus de moyens pour attaquer la Guerre Economique. Nous en sommes aux premières tables de travail et nous évaluons tout le processus logistique qu’implique le nouveau mécanisme de distribution. »
(…)
source : correo del orinoco / traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos