Les candidats à la présidence signent l’Accord sur les Garanties Electorales

Vendredi, les candidats aux élections présidentielles du 20 mai ont signé devant le Conseil National Electoral (CNE) l’Accord sur les Garanties Electorales conclu jeudi dernier par les organisations politiques qui présentent des candidats.
Par cet acte, Nicolás Maduro, candidat pour le Front de la Patrie, Henri Falcón, pour Avancée Progressiste (AP), le COPEI et le Mouvement Vers le Socialisme (MAS) et Javier Bertucci, pour le groupe d’électeurs Espoir de Changement ont ratifié leur volonté de remplir les conditions fixées dans ce texte.
Ce document établit 11 points basés sur les garanties sur lesquelles le Gouvernement et l’opposition étaient tombés d’accord en République Dominicaine et ajoute la réalisation des élections présidentielles en même temps que l’élection des membres des Conseils Législatifs régionaux et des Conseils Législatifs municipaux.
La présidente du CNE Tibisay Lucena a informé qu’à cet accord s’ajoute la reconnaissance des résultats des élections du 20 mai parce que ce sera la conséquence de la volonté de démocratie et de paix du peuple.
Elle a aussi déclaré que la reprogrammation des élections présidentielles est la conséquence d’un engagement adopté à Saint Domingue et renforcé à Caracas car il reflète la volonté de la grande majorité des Vénézuéliens : »vivre en pais, en démocratie et pouvoir choisir ses représentants librement. »
Lucena a précisé à ce sujet que le calendrier des élections est imparable et qu’il « n’y aura ni pression ni sabotage intérieur et encore moins d’une puissance étrangère qui soit capable de mettre à genoux la volonté de démocratie du peuple vénézuélien. »
T/Johelcy Puentes
traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos / Source en espagnol : correo del orinoco