Roy Chaderton, ex-ambassadeur à l’OEA

Il est l’un des brillants diplomates qui ont conduit les négociations avec l’opposition en République Dominicaine, il est aussi un de mes amis de longue date et il m’a confié quelques détails croustillants sur ces négociations.
Il déclare :

Nous sommes sous la menace directe d’une intervention militaire étasunienne légitimée par un décret que Donald Trump a décrété, qualifiant le Venezuela de menace inusuelle pour les États-Unis.

Après avoir donné son accord avec le document final rédigé à Saint-Domingue, l’opposition a reçu l’ordre de Washington de le refuser ce qui démontre que rien ne peut se faire sans l’accord des États-Unis.

D’ailleurs, la véritable opposition n’est plus au Venezuela car elle réside à l’étranger. Ce sont des menteurs et des arnaqueurs soumis aux volontés de Trump.

Nous sommes une menace par l’exemple que nous donnons d’une révolution dans la liberté et la démocratie. Les États-Unis n’ont pas besoin d’une bonne excuse pour nous envahir. Il leur suffit de créer le climat approprié pour justifier une intervention militaire, ce qu’ils sont en train de faire au travers de leurs mensonges avec la complicité des médias nationaux et internationaux.

Il nous faut travailler pour élever le niveau culturel de nos peuples et nettoyer la médiocrité médiatique en vogue aujourd’hui.

C’est notre projet afin d’empêcher de rompre l’unité de notre peuple et de son armée, tous enfants de Chávez.

Mais la menace est réelle et nous sommes harcelés chaque jour.

Christian RODRIGUEZ
source: le grand soir