Les 5 annonces du Président Maduro sur le petro

Le Venezuela fait un pas important dans le monde de l’économie virtuelle en émettant une monnaie virtuelle soutenue par les richesses pétrolières du pays qui aura un impact positif sur l’économie vénézuélienne en attirant les investisseurs vénézuéliens et étrangers. Voici les principales annonces faites par le président Nicolás Maduro en lançant le petro, ce 22 mars.
Première annonce :
Les personnes naturelles et morales peuvent commence r acheter des petros à partir du 23 mars grâce au site www.elpetro.gob.ve. Ces achats pourront être faits en yuans, en roubles, en lires turques, en euros et en devises virtuelles : bitcoins, ethereum et XEM.
Seconde annonce :
Maduro annonce le Petro-portefeuille, plus connue sous le nom de Petro Wallet qui sera identique aux 15 millions de portefeuilles virtuels enregistrés dans le Carnet de la patrie. Dans ces portefeuilles, auxquels on pourra accéder grâce au site web du système, chaque utilisateur aura sa clef personnelle et sera l’administrateur de ses ressources. On pourra le télécharger depuis www.elpetro.gob.ve para Windows, Linux et iOS.
Cela produira une adresse électronique qui pourra être partagée avec ceux qui veulent transférer cette monnaie virtuelle. Grâce à cette adresse électronique, l’utilisateur pourra recevoir et déposer ses petros.
Troisième annonce :
A partir du 20 avril, on pourra utiliser le petro pour payer des meubles et des immeubles dans tout le pays.
« On donne des instructions à toutes les institutions de l’Etat qui produisent des devises pour qu’elles ouvrent immédiatement des portefeuilles en Petro et qu’elles m’informent personnellement, » a déclaré Maduro. Devront « commencer à faire des opérations en petros en particulier PDVSA, les entreprises de base et celles qui produisent des revenus pour l’exportation. »
D’autre part, la Banque Centrale du Venezuela est autorisée à acheter de l’or en payant en petros. Les entreprises exportatrices privées pourront remettre et payer les impôts et les revenus de leurs exportations devant la BCV en petros, y compris « les énormes dettes qu’elle sont envers l’Etat pour les exportations en 2016 et 2017. » Le FONDEN et la Banque Nationale de Développement ainsi que PDVSA pourront effectuer des paiements à leurs fournisseurs de services en petros.
D’autre part, tous les agents touristiques du pays devront faire leurs opérations en petros .
Quatrième annonce :
On a créé 4 zones économiques stratégiques exclusives dans lesquelles on peut échanger tous les biens et les services en petros : l’île de Margarita, le complexe touristique de Los Roques, la Zone Economique Spéciale de Paraguaná, et l’axe Ureña-San Antonio.
Cinquième annonce :
Le président a ordonné de commencer les contrôles pour l’approbation et la création de bureaux de change de monnaies virtuelles. « Nous allons commencer le contrôle des demandes pour créer des bureaux de change qui nous arrivent du pays et de l’étranger, » a-t-il déclaré.
Il a aussi annoncé qu’à la mi-avril aura lieu à Caracas le second événement mondial concernant le technologie de chaînes de blocs de monnaies virtuelles et qu’à Moscou, capitale de la Russie, aura lieu un forum mondial sur les monnaies virtuelles et que le Venezuela sera reconnu par les bureaux de change, les chaînes de blocs et les monnaies virtuelles à cause de la création du petro.
Source en espagnol : albaciudad / traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos