Le Venezuela devient le 7ème pays à interdire les armes nucléaires

Après l’annonce faite la semaine dernière par la Palestine, le Venezuela s’est joint cette semaine à six autres pays ayant officiellement ratifié le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

Dans une déclaration publiée par le ministère vénézuélien de la Communication, il a été déclaré : « Mardi, le Représentant permanent de la République bolivarienne du Venezuela auprès des Nations Unies, Samuel Moncada, a présenté l’instrument de ratification du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires au Bureau des affaires juridiques de l’ONU, signé par le Président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros ».

Notant que le Traité sur l’Interdiction des armes nucléaires est la plus grande avancée des dernières décennies en matière de désarmement avec des implications directes pour le maintien de la paix et de la sécurité mondiales, l’Ambassadeur Moncada a déclaré : » Pour notre pays, la menace de l’utilisation ou l’utilisation d’armes nucléaires est injustifiable, illégale et immorale. Nous estimons donc que l’emploi d’armes nucléaires constitue une violation flagrante du droit international et du droit international humanitaire, qui constitue à son tour un crime de guerre, conformément aux dispositions du Statut de Rome.

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été négocié à l’ONU à New York en 2017 et approuvé le 7 juillet par 122 pays. Le traité entre en vigueur lorsque le 50ème pays remet son instrument de ratification au Bureau des affaires juridiques de l’ONU. Jusqu’à présent, aucun État doté d’armes nucléaires n’a montré de signes de soutien au traité, mais certains effets se font déjà sentir sur le financement des armes nucléaires, comme en témoigne le dernier rapport Don’t Bank on the Bomb, qui montre que les institutions financières qui investissent dans les producteurs d’armes nucléaires ont chuté de 10 %.

Le Venezuela devient le quatrième pays d’Amérique latine et des Caraïbes à ratifier le traité après la Guyane, le Mexique et Cuba. Une liste complète est disponible sur le site Web de l’ICAN ici.

Tony Robinson

Source: https://www.pressenza.com/fr/2018/03/le-venezuela-devient-le-7eme-pays-interdire-les-armes-nucleaires/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+pressenza%2FAFhJ+%28Nouvelles+de+Pressenza+IPA+en+fran%C3%A7ais%29