Témoignage de Nety Marroquin en visite au Venezuela

La journaliste guatémaltèque Nety Marroquin a visité le Venezuela il y a quelques jours, elle a montré dans plusieurs vidéos et rapports que le pays n’est pas comme les médias nous le disent à la télévision, elle n’a vu personne mourir de faim, elle n’a vu personne dans les rues, mais elle a vu beaucoup de besoins causés par la guerre économique que l’oligarchie vénézuélienne (qui contrôle les moyens de production) lance contre Maduro et la révolution. Par exemple la hausse des prix des denrées alimentaires, la dévaluation de la monnaie et l’accumulation de nourriture et de médicaments pour créer une cocotte-minute, en plus du sabotage qu’ils lancent de l’extérieur, par exemple comme empêcher le Venezuela de recevoir la nourriture, les médicaments et autres fournitures qu’il achète à l’étranger en bloquant ses comptes et ses cargos, tandis que les États-Unis intensifient les sanctions économiques cherchant à noyer le pays comme à Cuba.
Cela a poussé des gens dans de nombreuses régions du pays qui n’ont pas les ressources nécessaires pour fouiller les poubelles pour trouver des plastiques, des métaux ou quelque chose à vendre pour de l’argent et de la nourriture, des images que les médias internationaux utilisent pour accuser le Venezuela, omettant des informations clés pour comprendre ce qui se passe dans le pays et cacher la misère qui est mille fois pire dans leur propre pays.
Rappelons qu’au Venezuela, l’électricité, l’eau, l’Internet et l’essence pendant tout le mois coûtent moins de 1$ (presque comme un cadeau), les impôts ne sont pas payés non plus et le gouvernement vend des boîtes de nourriture Clap à bas prix pour arrêter les attaques commerciales qui cherchent à affamer la nation afin qu’elles puissent être lancés contre le gouvernement.
Mais cette crise ne durera pas éternellement, le Venezuela a appris qu’il ne peut pas dépendre des dollars pétroliers en laissant la bourgeoisie contrôler les finances et les moyens de production, pour cette raison il a lancé des missions d’auto-approvisionnement, cultivant et transformant personnellement la nourriture, il a également lancé un crypto-monnaie soutenu par le pétrole et l’or (Petro), qui prendra fin avec la spéculation et la dévaluation de sa monnaie de papier.
Pendant ce temps, le gouvernement a construit 2 millions de maisons depuis 2011 (6 millions de logements) et prévoit d’en construire 3 millions de plus au cours des 6/7 prochaines années, ces maisons sont entièrement équipées, cuisine, réfrigérateur, machine à laver, TV, air conditionné et tout le reste.
Merci à Bernard Tornare

Vidéo en Espagnol :