Des Vénézuéliens lauréats du prix Jeune Architecte

Les architectes vénézuéliens Gabriel Visconti et Marcos Coronel sont les lauréats du prix Jeune Architecte d’Amérique Latine à la 16° Biennale d’Architecture de Venise, en Italie. Ils ont été primés pour leur projet d’infrastructures émergentes dans les communautés populaires du pays.
Cette décision a été révélée lors de la cérémonie d’ouverture de l’exposition qui se déroule à la CA’ASI, l’un des 12 espaces collatéraux officiels de la Biennale de Venise.
Selon le jury, le travail de Visconti et de Colonel a été apprécié comme « un exemple d’émancipation et d’une construction collective, des projets sincères et militants qui répondent aux nécessités réelles, où les jeunes architectes assument le leadership de manient la contingence d’espaces débordés de la ville, à travers la production de nouveaux territoires en utilisant l’architecture comme un instrument de qualification sociale« . (…)
Le Président de la CA’ASI, Martin Cobain, a reconnu l’importance de ce projet comme « un échantillon frappant de compréhension entre la gestion gouvernementale et la citoyenneté, pour maintenir de beaux espaces et la qualité dans les communautés« .
Les Vénézuéliens sont les premiers à obtenir une reconnaissance dans le cadre de la Biennale d’Architecture de Venise, un évènement international où des exposants les plus remarquables de la discipline se réunissent et où cette année le Venezuela est représenté par l’échantillon « Caracas Espacio Rebelde » (Caracas l’Espace Rebelle), qui exhibe la récupération de l’espace public de la capitale à travers de trois lieux emblématiques : l’Avenue le Bolivar, le parc Hugo Chávez et le parc Simón Bolívar.
Les jeunes architectes se sont également exprimés : « ce prix, plus qu’une reconnaissance professionnelle, est une forme de légitimer un autre modèle de production de la ville qui parie déjà non pas pour annuler ou   dissoudre les périphéries, mais pour garantir ces territoires à la marge du développement conventionnel« . (…) « Si les environnements populaires constituent la plupart des villes l’Amérique latine, c’est là où les architectes doivent être« , assurent les Vénézuéliens.
Les créateurs de laboratoire urbain des « Aparatos Contingentes » (Appareils Contingents) resteront à Venise durant la semaine inaugurale de la biennale avec un programme d’activités dans lequel-ils partageront les expériences de ses travaux avec des professionnels distincts, des artistes et un visiteur public.
Pour connaître leurs projets, n’hésitez pas à visiter leurs site internet: https://www.aga-estudio.com/ et www.picocolectivo.org.ve
Source en espagnol: albaciudad / traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos et Venesol