Le Courant Révolutionnaire Bolívar et Zamora appelle à l’unité patriotique civico-militaire

Le ministre de la défense, Vladimir Padrino López, a informé le pays d’une embuscade perpétrée contre la Force Armée Nationale Bolivarienne (FANB), au cours de laquelle sont décédés les sergents-chefs Alfredo Antonio Zolano Guevara et José Artahona Diaz Apure, ainsi que le sergent José Jean Pierre Martínez Bolívar, et dix autres militaires furent blessés. Selon le ministre, cette attaque fut commise dans l’état d’Amazonas par un groupe paramilitaire.
Nous vivons des temps difficiles où s’intensifie l’agression étrangère dirigée par les États-Unis – agression dans laquelle le territoire colombien et son gouvernement soumis aux intérêts impérialistes jouent un rôle clef. Outre la gravité de cette agression, nous devons considérer cette attaque comme une provocation. L’impérialisme a besoin d’actions de notre FANB qui puissent justifier des actions armées du gouvernement de Colombie, pour déboucher sur un affrontement entre les deux pays. Dans ce sens, nous soutenons l’appel du ministre Padrino à rester sereins sans baisser la garde. Nous exprimons aussi notre soutien au protecteur de Táchira, Freddy Bernal, qui s’acquitte de tâches importantes dans la lutte contre la mafia de la contrebande et contre les groupes armés qui opèrent à la frontière de l’état de Táchira avec la Colombie.

Le Courant Révolutionnaire Bolívar et Zamora condamne ces faits et exprime sa solidarité totale avec notre Force Armée Nationale Bolivarienne, ainsi qu’avec les membres des familles des compatriotes tombés dans l’accomplissement de leur devoir. Les militants du Courant restent mobilisés, prêt au combat, dans l’unité civico-militaire pour la défense de la souveraineté et de l’indépendance nationale. La doctrine de défense intégrale de notre territoire, laissée par notre commandant Hugo Chãvez, nous l’impose, et nous restons inébranlablement fidèles à ce devoir.
De plus, nous appelons à une grande mobilisation qui devra être réalisée le 20 novembre prochain à San Cristóbal, Táchira, en défense de la souveraineté et en soutien à la Force Armée Nationale Bolivarienne et au protecteur de Táchira, Freddy Bernal. Cette mobilisation aura de plus comme objectif la défense de l’héritage agraire du commandant Chávez, la lutte pour une Alliance Nationale Productive avec tous les secteurs, contre les invasions et spoliations de terres productives, et pour la récupération de terres en friche afin de les cultiver dans le cadre de la Loi des Terres, et comme nécessité fondamentale pour la défense de la souveraineté nationale.
Nous appelons tout le peuple vénézuélien, les organisations sociales, les partis politiques, les conseils communaux, les communes, les conseils paysans, de travailleurs et d’étudiants et enfin tous et toutes les patriotes, à serrer les rangs atour de notre Force Armée Nationale Bolivarienne, à renforcer l’unité civico-militaire, par la mobilisation populaire et la préparation à la défense de la patrie.
Communiqué du Courant Révolutionnaire Bolívar et Zamora.
Source : CRBZ / Traduction : VeneSol