Le droit international est mort, les Etats-Unis l’ont tué

Jusqu’ici, dans nos sociétés ouvertes, les choses étaient claires : la démocratie, l’État de droit, le libre commerce, les droits de l’homme et le droit international étaient l’apanage exclusif des Etats-Unis et des grandes républiques occidentales qui s’étaient donné pour mission de les défendre contre leurs ennemis, les régimes autoritaires, les nationalistes, les mollahs. Avec l’arrivée de Donald Trump, on joue désormais à front renversé : c’est Xi Jinping qui défend la liberté du commerce contre les taxes douanières américaines et ce sont les très décriés membres de l’Axe du Mal, Chine, Iran, Russie, Cuba, Venezuela qui se mettent à promouvoir le multilatéralisme, le droit des gens et l’ONU contre la démolition de l’ordre international construit à grand peine après les deux guerres mondiales. Lire la suite « Le droit international est mort, les Etats-Unis l’ont tué »

Le dernier round / Que fait-on ?

« J’ai participé activement à la création de cette vie, Pourquoi je ne m’y reconnais plus maintenant ? » Il y a quelques semaines, j’ai repris mes pratiques de yoga. La première fois que j’ai assisté à un cours, c’était il y a exactement 8 ans. Depuis, j’ai abandonné et j’y suis revenue un nombre incalculable de fois. La vérité, c’est que pour beaucoup de choses, je suis encore l’antithèse parfaite d’un yogi : impatiente, têtue, j’ai l’esprit le plus agité de la planète, incapable d’accepter « les choses comme elles viennent », et ainsi de suite.

Lire la suite « Le dernier round / Que fait-on ? »

Interview de Tarek William Saab, Procureur Général du Venezuela

Comment avance l’enquête sur les pannes qui ont eu lieu récemment dans le pays ? On a annoncé six arrestations. Il y a une enquête du Ministère Public : 3 procureurs ont été désignés mais il n’y a pas d’arrestations. Finalement, les 6 personnes arrêtées dont nous parlons étaient liées à la contrebande d’or. Il y a eu 2 événements regrettables : le premier, nous pouvons le qualifier de sabotage dans e cadre de la « cyberguerre. » Le second est beaucoup plus grotesque : ils ont fait exploser une station d’électricité avec un tir d’arme à longue distance. Lire la suite « Interview de Tarek William Saab, Procureur Général du Venezuela »

La Guerre Hybride de la CIA contre le Venezuela

Bien que “L’Opération Constitution” se soit conclue par le pitoyable et silencieux retour à Caracas de Juan Guaido, et la capture des quatre commandants de la miteuse “Armée de Libération Vénézuélienne” (1), actuellement, dans la région de Tona, dans le département colombien de Santander, les “antennes” de la CIA et les officiers colombiens de l’Intelligence et Contre-Intelligence Militaire Conjunta-J2 continuent les préparatifs pour mettre sur pied un “foyer” subversif dans les États vénézuéliens de Tachira, Zulia, Amazonas et Apura, avec pour objectif de promouvoir une guerre civile, qui impliquerait la Colombie et donc l’intervention militaire immédiate des USA.
Lire la suite « La Guerre Hybride de la CIA contre le Venezuela »

Les Etats-Unis contre le Venezuela : une honte historique

L’entêtement du gouvernement américain, par l’intermédiaire de ses principaux porte-parole – Trump, Rubio, Pompeo, Bolton, Abraham et d’autres – à attaquer le gouvernement vénézuélien n’est qu’un autre aspect de la volonté suprémaciste de cette nation, au cours de son histoire. La partie la plus dangereuse du phénomène est que cette fois l’attaque est accompagnée d’une série de gouvernements très dangereux qui suivent les ordres directs de Trump. Il est vraiment désolant que des pays qui se disent libres et démocratiques se joignent aux diktats d’un président qui conduit cette nation dans un précipice moral aux proportions gigantesques, violant toutes les lois de la diplomatie internationale et attaquant un pays qui, comme le Venezuela, a le droit de choisir un certain modèle de gouvernement, dont la légitimité doit être déterminée exclusivement par ses habitants. Lire la suite « Les Etats-Unis contre le Venezuela : une honte historique »

Refusons d’être complice d’un nouveau crime contre l’humanité!

Le 12 octobre 2018, William Brownfield, ex Embassadeur des Etats-Unis au Venezuela, déclarait ceci : “Nous devons envisager ceci comme une agonie, comme une tragédie qui va se poursuivre jusqu’au dénouement final (…) et si nous pouvons faire quelque chose pour l’accélérer, nous devons le faire, mais nous devons le faire en sachant que ceci aura un impact sur des millions de personnes qui ont déjà des difficultés pour trouver des aliments et des médicaments (…), Nous ne pouvons pas le faire et prétendre qu’il n’y aura pas d’impact, nous avons une décision à prendre qui est dure, la fin souhaitée justifie cette sévère punition.”  Lire la suite « Refusons d’être complice d’un nouveau crime contre l’humanité! »