Venezuela, la dignité d’un peuple qui ne se rend pas

En débarquant à l’aéroport international de Maiquetía, proche de Caracas, on peut lire sur les uniformes des travailleurs : “Ministère du Pouvoir Populaire”; Ces mots ¨peuple¨et ¨populaire¨ sont ceux que nous avons le plus lus tout au long des journées intenses vécues dans la capitale.

Ce voyage que nous avions planifié pour écouter les mouvements sociaux et connaître de première main la réalité vénézuélienne, commençait par de nombreuses surprises… Lire la suite « Venezuela, la dignité d’un peuple qui ne se rend pas »

Ciudad Comunal « Simón Bolívar » : une expérience d’auto-gouvernement

Asamblea de elección de autogobierno. Photo: Carolina Cruz.

De vastes étendues vertes, des rivières larges et sinueuses, des forêts denses, une chaleur intense et humide. Sur un territoire de 114 000 hectares vivent 1 800 familles, regroupées en petits villages, hameaux et communautés paysans disséminés dans la plaine. Ce territoire appelé Ciudad Comunal « Simón Bolívar » a une histoire de résistance, une histoire de persévérance, d’audace et de ténacité ; une solide expérience d’autonomie populaire, qui regroupe trente-huit conseils communaux organisés en neuf communes. Lire la suite « Ciudad Comunal « Simón Bolívar » : une expérience d’auto-gouvernement »

Maduro demande à l’ONU une enquête indépendante sur l’attentat du 4 août

Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a demandé mercredi 26 septembre 2018 à l’Organisation des Nations Unies de faire une enquête indépendante sur l’attentat raté du 4 août contre lui : « Je veux demander au Système des Nations Unies qu’on nomme un délégué spécial qui conduise une enquête indépendante internationale sur l’attentat qui s’est déroulé dans notre pays, » a-t-il déclaré lors de son intervention à la 73° Assemblée Générale de l’ONU.
Lire la suite « Maduro demande à l’ONU une enquête indépendante sur l’attentat du 4 août »

La violence institutionnelle complice des féminicides

Le terme « féminicide » a une résonnance technique et aseptique. Il signifie qu’une femme a été assassinée, presque toujours de manière brutale, et au-delà, qu’elle a subi de nombreuses autres formes de violence, uniquement et exclusivement parce qu’elle est une femme. Comment cela se fait-il ? Son meurtrier est convaincu qu’elle lui est subordonnée, qu’elle lui appartient, qu’elle doit lui obéir et le servir, faute de quoi elle en paiera les conséquences. C’est ce qu’on lui enseigne depuis son enfance. Lire la suite « La violence institutionnelle complice des féminicides »

Congrès des Communes et des Mouvements Sociaux au Venezuela

La nouvelle ministre du Pouvoir Populaire pour les Communes et les Mouvements Sociaux, Blanca Eekhout, a annoncée qu’une rencontre municipale d’assemblées des communes se déroulera du 27 septembre au 30 septembre afin de précéder le IV Congrès National des Communes qui se déroulera du 4 au 13 octobre 2018. 

Lire la suite « Congrès des Communes et des Mouvements Sociaux au Venezuela »

Comment est-il possible que des milliers de migrants vénézuéliens retournent vivre dans la terrible dictature du Venezuela?

Je veux attirer l’attention sur certains faits qui se sont produits dans les premiers jours de septembre, qui ont eu une grande répercussion dans le pays et qui n’ont certainement pas été répercutés par les médias internationaux : la réunion de l’OEA du 5 septembre dont le seul point à l’ordre du jour était la « crise migratoire » provoquée par la situation dans le pays, la mise en place du plan “Retour dans la Patrie” mis en place par le Président Maduro et la 39º période de sessions du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU qui aura lieu du 10 au 28 septembre à Genève, Suisse, et à laquelle assistera le chancelier du Venezuela et la nomination de l’ex-présidente chilienne Michelle Bachelet Haute Commissaire aux Droits de l’Homme.
Lire la suite « Comment est-il possible que des milliers de migrants vénézuéliens retournent vivre dans la terrible dictature du Venezuela? »

L’intervention internationale en ordre de bataille

La construction du scénario international contre le Venezuela s’est accélérée. La décision vient de la direction stratégique du conflit qui se trouve aux États-Unis. Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies, et James Mattis, secrétaire à la Défense, ont été les deux derniers à s’exhiber sur le continent, en particulier sur la base centrale du dispositif : la Colombie. Lire la suite « L’intervention internationale en ordre de bataille »

Qu’est allé faire Luis Almagro à Cucuta ?

Si le droit international n’était pas devenu une coquille vide à cause des nombreux actes arbitraires contre les faibles permis ou facilités, Luis Almagro, secrétaire général de l’OEA, serait considéré comme indigne de diriger une organisation en l’amenant à des extrémités qui ne sont pas de sa compétence. En qualité de qui déclare-t-il que « contre la dictature bolivarienne, on ne peut pas écarter une intervention militaire ? »
Lire la suite « Qu’est allé faire Luis Almagro à Cucuta ? »

Venezuela : les sanctions tuent