Le chancelier vénézuélien face au Haut Commissaire de l’ONU aux Droits de l’Homme

Merci beaucoup, Monsieur le Président, de nous donner l’occasion de nous adresser au Conseil. Un pays avec un beau projet : un rêve démocratique, socialiste. Un pays soumis à l’agression économique. Un pays où on a fait « hurler » l’économie, comme disent les porte-parole du Gouvernement des Etats-Unis, un pays qui a été conduit à la déstabilisation intérieure, un pays qui a beaucoup souffert. Nous ne parlons pas du Venezuela, nous parlons du Chili. Lire la suite « Le chancelier vénézuélien face au Haut Commissaire de l’ONU aux Droits de l’Homme »

L’ONU affirme que la situation est due à la guerre économique

Le document signale que le Venezuela ne fait pas partie des 37 pays en en crise alimentaire dans le monde, et rend l’ingérence économique et médiatique responsables de la situation sociale dans le pays. | Foto: AVN

Le Bureau du Haut Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme (ACNUDH) a publié un long rapport sur la situation au Venezuela qui assure que ses problèmes sont dus, en grande partie, à la guerre économique et au blocus financier contre le Gouvernement de Nicolás Maduro.

Ce document compare les sanctions et les blocus économiques modernes contre les pays aux « sièges des villes mis en place au Moyen-Age dans l’intention des les obliger à se rendre. » Lire la suite « L’ONU affirme que la situation est due à la guerre économique »

La migration vénézuélienne, une autre guerre

La guerre contre le Venezuela se poursuit par toutes les voies. Mercredi 5, se déroulait une réunion du Conseil Permanent de la pestilentielle OEA pour traiter ce que cette organisme appelle la crise migratoire au Venezuela, le sujet qui obsède le fantoche Luis Almagro, secrétaire général de l’OEA et d’autres membres du complaisant Groupe de Lima, comme s’il n’y avait pas assez de problèmes urgents sans solution en Amérique Latine et dans les Caraïbes.
Lire la suite « La migration vénézuélienne, une autre guerre »

Le cercle se referme autour du Venezuela

Le cercle se referme autour du Venezuela. Le 5 septembre, le secrétaire général de l’OEA, Luis Almagro fait une nouvelle tentative et Donald Trump n’exclut aucune opération, avec la Colombie d’Iván Duque au premier rang. Sans vergogne, le nouveau président colombien Iván Duque a affirmé qu’à cause du Venezuela, l’Amérique Latine est au bord « de l’une des pires crises humanitaires de notre temps. » C’est pourquoi il a demandé le soutien de toute la région.
Lire la suite « Le cercle se referme autour du Venezuela »

Venezuela: le retour de flamme

Soudain, il y a une semaine, tous les médias, toujours en chœur, ont titré sur un exode massif de Vénézuéliens, qui fuient à pied vers le Pérou. Une série de photos qui ne résistent pas à l’analyse : des gens enroulés dans des couvertures, marchant sur une route andine, beaucoup portant des chaussures Adidas et Nike qui coûtent un saladier, de nouveaux vêtements, des casquettes tricolores. Une centaine de personnes sont censées être des dizaines de milliers dans un exode massif qui apparaît sur un morceau de route pour une séance photo et devient la première page. Lire la suite « Venezuela: le retour de flamme »

Venezuela : une migration provoquée

Jusqu’à présent, on ne peut parler que d’un succès médiatique relatif des efforts américains pour créer une crise migratoire artificielle aux frontières du Venezuela, afin d’avoir un prétexte pour justifier une intervention militaire « humanitaire » qui permettrait d’obtenir le renversement souhaité du gouvernement bolivarien. Succès médiatique relatif, mais pas de véritable succès. Parce que c’est une chose de mettre le gouvernement du président Nicolas Maduro au pilori du discrédit international, et c’en est une autre de le renverser.
Lire la suite « Venezuela : une migration provoquée »

Au Venezuela, maintenant…

Maintenant qu’au Venezuela nous commençons à voir les résultats favorables des mesures audacieuses et inédites d’un nouvel ordre économique et financier adopté récemment par le gouvernement bolivarien… Maintenant que la campagne menée à travers les réseaux sociaux, incitant les Vénézuéliens à abandonner leur pays en crise pour jouir du faux paradis des pays voisins, commence à s’inverser, avec le retour de milliers de Vénézuéliens dans leur patrie. Maintenant que le bussines colombien du vol flagrant d’essence, d’articles subventionnés par l’État vénézuélien revendu en contrebande sur le sol colombien, entre enfin dans sa phase terminale…
Lire la suite « Au Venezuela, maintenant… »