Importantes révélations sur l’attentat manqué contre Maduro par un journaliste à Miami

Le journaliste-vedette de l’émission Bayly-show, diffusée dans toute l’Amérique Latine depuis Miami, Jaime Bayly vient de faire d’importantes révélations quant aux connections internationales des organisateurs de l’attentat manqué contre le président Vénézuélien. Bien connu pour ses romans à sensation et son anti-chavisme, le journaliste péruvien Jaime Bayly a confessé lors de son émission ce lundi avoir participé à la réunion qui planifia l’attentat :
J’ai appris l’existence du plan durant la semaine. Mes sources, en général très fiables m’ont appelé et invité à une réunion. Je ne voulais pas y aller car je suis un paresseux… Mais, j’y suis allé. Je les ai écouté et ils ont dit : samedi, nous allons tuer Maduro avec des drones. On les a testé à Caracas, ils fonctionnent… Et je leur ai dit : Allez-y ! Je me suis dit qu’ils étaient peut-être en train de bluffer, de délirer ? Si cela arrive, vous n’allez pas nous condamner ? Je leur ai dit : Voyons, vous ne me connaissez pas ! Vous voulez que j’achète un drone supplémentaire ? Prévenez-moi. (rires)
(…)
Le groupe qui conspire, mes amis, sont des gens très compétents. Ils ont eu leur première frayeur. D’autres viendront.
(…)
Pourquoi l’attentat a échoué, avant-hier, samedi ? J’avais été mis au parfum quelques jours au préalable. J’ai des bons amis à la maison blanche, à Washington, et je sais de sources très fiables, que Donald Trump ne touchera pas au Venezuela, il ne va pas intervenir. Il ne va prendre aucune initiative valeureuse pour émanciper ce peuple opprimé. Cela n’arrivera pas.
Les gringos vont tenter d’aider les rebelles vénézuéliens. C’est un problème que les propres Vénézuéliens doivent régler aux-même, chez eux, avec l’aide logistique, technologique des gringos. Cela m’a l’air très plausible. Ce qui c’est passé a échoué, et non pas par manque de savoir-faire ou de courage de la part des conspirateurs. Non, ils ont risqué leur vie. Beaucoup sont encore au Venezuela. Ceci est une conspiration et d’autres viendront. Les auteurs sont tous des hommes d’honneur, des militaires, des policiers vénézuéliens. Ce n’est pas une conspiration d’intellectuels, d’artistes. Non, non… C’est une conspiration de Vénézuéliens, tous militaires ou policiers!
Traduction : VeneSol