600 Vénézuéliens rapatriés grâce au Plan Retour dans la Patrie

Samedi, 600 Vénézuéliens sont rentrés de l’Équateur et du Pérou dans leur pays natal grâce au Plan Retour dans la Patrie mis en place par le Président Nicolás Maduro. Il y a eu 6 vols en un jour : 3 au départ de Quito, la capitale de l’Équateur et 3 au départ de Lima, la capitale du Pérou.
En Equateur, les vols sont partis de l’aéroport Maréchal Sucre dans la matinée et dans la soirée et ont amenés à Caracas 300 Vénézuéliens parmi lesquels 53 enfants.
Au Pérou, les avions sont partis de l’aéroport Jorge Chávez, à 13H00, 15H00 et 17H00 (heure locale) et ont ramené au Venezuela : 300 autres Vénézuéliens parmi lesquels 60 mineurs.
Le nombre de Vénézuéliens qui sont rentrés au pays grâce au Plan Retour dans la Patrie est donc à présent de 11.222.
Témoignages
« Rentrer au Venezuela est très cher et c’est merveilleux, la famille manque à tout e monde.(…) Ce n’est pas bon, de quitter le pays, on se sent mal. On part our faire de l’argent mais nous ne quitterons pas le Venezuela, quoi qu’il en soit, nous resterons, c’est là le mieux, » a dit l’une des bénéficiaires du Plan Retour dans la Patrie, Isaura Ciero, pendant qu’elle attendait pour monter dans le premier vol qui a quitté l’Équateur.
Un autre des bénéficiaires se sont dits très émus et ont déclaré qu’à Quito, ils ont fait l’expérience « de la xénophobie, de l’absence d’opportunités et je me réjouis de l’initiative du Président ouvrier et humaniste Nicolás Maduro de les rapatrier gratuitement. Le Venezuela est un pays dans lequel il y a plus d’opportunités qu’ici, en Equateur. Je suis heureux de rentrer dans ma patrie et de lutter pour mon pays. Je lutterai tant que je vivrai. Maintenant, je e rends compte de la grandeur du Venezuela. »
Pour sa part, au Pérou, un petit garçon du nom de Sebastián qui était à l’ambassade du Venezuela avec sa famille a déclaré de façon attendrissante : « Je suis ravi de voir tous mes amis et mon frère. Je suis très content parce que nous allons rentrer au Venezuela, je crois en Dieu et quand je serai grand, je croirai encore plus en lui. » Un autre des Vénézuéliens qui sont rentrés aujourd’hui de Lima à Caracas, a affirmé que « nous, les Vénézuéliens, nous aimons travailler mais ici, ils nous exploitent et nous avons préféré rentrer dans notre pays et continuer à lutter pour que le Venezuela se relève. »
Le Plan Retour dans la Patrie
Le programme mis en place par le Président Nicolás Maduro est destiné à aider  les Vénézuéliens qui ont quitté volontairement le pays récemment et qui souhaitent rentrer pour étudier, travailler et apporter la prospérité économique au Venezuela.
Beaucoup d’entre eux ont émigré, trompés par la campagne de manipulation des médias contre le Venezuela qui leur a fait croire qu’à l’étranger, ils trouveraient tune meilleure qualité de vie. Plusieurs ont déclaré avoir subi la discrimination, la xénophobie, de mauvais traitements au travail et ne pas avoir eu d’opportunités dans les pays dans lesquels ils sont allés.
Ce Plan est absolument gratuit et les voyages sont entièrement payés par le Gouvernement du Venezuela. Il n’y a aucune condition préalable ou postérieure de type politique ni d’aucune sorte pour en bénéficier.
Les conditions d’accès au Plan
• Être citoyen vénézuélien.
• Manifester son désir de rentrer au Venezuela volontairement.
• S’enregistrer dans le Système d’Enregistrement du Plan en donnant des informations actualisées et vraies sur la situation à l’étranger en fournissant la copie ou des preuves des documents exigés.
• En cas d’absence de documents, on doit donner son nom et son adresse ou ceux des membres de sa famille au Venezuela.
• Il n’y a rien à payer avant, pendant ou après la procédure.
• Il ne faut appartenir à aucune sorte d’idéologie ou manifester aucune sorte d’idéologie.
• Il suffit de se rapprocher des consulats du Venezuela dans le pays dans lequel on réside.
Source en espagnol : telesur / traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos