Maduro propose à l’UE un calendrier de coopération politique et économique

Le 18 janvier 2019 a eu lieu au Palais de Miraflores une réunion de travail entre le Président de la République Bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, et les Chefs de Mission des pays membres de l’Union Européenne accrédités devant le Gouvernement Vénézuélien résidant à Caracas, pour échanger des idées sur la réalité politique vénézuélienne et internationale et ainsi établir de meilleurs canaux de dialogue et d’action qui permettent d’améliorer les relations entre le Venezuela et l’Europe.
Lors de cette réunion, tous les sujets ont été abordés franchement et elle s’est déroulée dans un climat cordial dans lequel on a souligné l’importance de conserver des relations basées sur le respect de la souveraineté et la coopération pour la paix et le développement.
Le Président Nicolás Maduro a demandé à l’Union Européenne et à ses pays membres de renforcer les relations politiques, économiques et sociales qui existent actuellement ainsi que le présence et l’assistance des communautés de citoyens européens implantées au Venezuela depuis des décennies. De même, le Président a appelé instamment les autorités européennes à avoir une position plus respectueuse et équilibrée concernant a réalité politique, économique et sociale du Venezuela et les a invitées à se rendre dans le pays pour établir un plan de coopération constructif.
Lors de cette réunion, on a évoqué les efforts du Gouvernement vénézuélien pour maintenir la paix et stimuler le développement d’un dialogue national qui inclut les plus larges secteurs de la vie politique du pays en condamnant tout ce qui se trouve en marge de la Constitution Bolivarienne du Venezuela ou qui ait recours à l’intervention de pays tiers ou soit destiné à troubler l’ordre constitutionnel.
Enfin, a la fin de la réunion on a reconnu ce que l’Union Européenne peut apporter au Venezuela et réaffirmé les valeurs communes qui doivent continuer à être la base du développement de relations diplomatiques fructueuses et durables, tout cela dans le cadre du respect de la souveraineté du pays et du Droit International.
Source en espagnol : ultimas noticias / Traduction : Françoise Lopez pour Bolivar Infos
Les ambassadeurs de l’Union Européenne, de l’Espagne, de France, Grèce, Italie, Pays-Bas, Royaume-Unis, Irlande du Nord et de Suède, ainsi que les chargés des relations commerciales de Pologne et de Roumanie assistaient à la réunion au Palais Miraflores.