Les partisans de Guaido ont incendié leur propre caravane d’aide

 Note de la rédaction – précédemment FRN rapportait que les autorités vénézuéliennes avaient « empêché » le convoi d’entrer au Venezuela, sans préciser que la mise à feu dudit convoi avait été faite par les propres partisans de Guaido dans le but de salir l’administration Maduro du Venezuela. Pour ajouter à la confusion, nous avons relayé l’annonce russe de la représentante du ministère des Affaires étrangères, Mme Zakharova, selon laquelle les Russes avaient des preuves solides que les États-Unis tenteraient d’utiliser ce convoi ou tout autre convoi d’aide comme moyen de faire entrer clandestinement des catégories spécifiques d’armes et de matériel, liées à une stratégie de tension, comme celle observée dans le Maidan en Ukraine il y a cinq ans. On pourrait en déduire que le gouvernement Maduro a « arrêté » le convoi en y mettant le feu. Ce n’est pas le cas. De plus, étant donné que l’avertissement de la Russie est arrivé quelques jours avant la tentative d’hier, il est probable que ce convoi d’aide ne contenait rien d’autre que des biens d’aide humanitaire, les Etats-Unis et leur opposition sachant pertinemment qu’ils ne seraient pas autorisés à entrer, et avec un plan pour organiser un spectacle pyrotechnique visant à discréditer le gouvernement de Maduro devant son propre complexe industriel médiatique. Paul Antonopoulos, du FRN, intervient en apportant des précisions.  – J. Flores
 Ça devient hilarant maintenant. Le futur président vénézuélien non élu Guaido était censé conduire triomphalement un convoi d’aide aux chevaux de Troie au Venezuela depuis la Colombie, mais il a complètement échoué et n’a rien accompli. Il est maintenant en exil en Colombie alors que le légitime président vénézuélien Nicolas Maduro a coupé tous les liens diplomatiques avec son voisin.
La situation était tellement désespérée le 23 février que l’opposition vénézuélienne en Colombie a décidé de mettre le feu au convoi humanitaire et de blâmer Maduro. Cependant, si vous allez faire un HOAX, vous devriez probablement vous assurer que les gens ne vous filment pas lorsque vous faites ces plans
Dans la première vidéo, vous pouvez entendre l’opposition vénézuélienne parler de l’utilisation d’essence et de la préparation de cocktails Molotov quelques minutes avant que le convoi d’aide ne prenne feu
Voir la vidéo
 « L’essence est arrivée ! » peut être entendue dans cette vidéo quelques instants avant que des camions de secours ne soient brûlés. Bien sûr, les médias ont accusé Maduro.
Voir la vidéo 

Cette vidéo, c’est simple – vous pouvez voir l’opposition préparer des cocktails Molotov – les mêmes cocktails Molotov utilisé pour mettre le feu aux camions de secours.
Sur la photo, vous pouvez même voir où se trouvent les forces vénézuéliennes (encerclées en vert) et où se trouvent les cancrelats (entourés en bleu).
Ces idiots ne peuvent même pas faire un canular correct, mais ils veulent renverser un gouvernement élu au complet?
Cela s’inscrit dans le cadre d’une campagne plus vaste visant à justifier l’invasion de ce pays d’Amérique latine riche en pétrole.
Il y a quelques jours, des personnalités de l’opposition ont commencé à répandre de fausses nouvelles selon lesquelles jusqu’à 10 Vénézuéliens autochtones auraient été la cible de tirs des forces de sécurité vénézuéliennes et auraient été envoyés d’urgence au Brésil pour être soignés dans un hôpital. Mais? Aucune preuve n’en a été apportée. Pas de photos. Pas de documents hospitaliers. Pas d’annonces officielles du gouvernement brésilien qui est fermement opposé à la révolution bolivarienne vénézuélienne.
Bien que l’agression se poursuive, le faux Président n’a obtenu aucun pouvoir au Venezuela. L’armée reste loyale à Maduro avec seulement 5 défections enregistrées à ce jour, 3 soldats réguliers et 2 supérieurs qui ne sont en contrôle direct d’aucune unité. Tous les ministères sont restés loyaux. La très grande majorité des ambassadeurs sont restés fidèles. La majorité de la communauté internationale reconnaît Maduro comme président. Avec cela, la seule chose qui peut aider à  » sauver  » cette tentative de coup d’Etat est une invasion militaire directe du Venezuela. Pour le bien de tous, nous espérons ne jamais voir un Vietnam 2
Par Paul Antonopoulos
Titre original: BEYOND BELIEF: Guaido’s U.S Backed Supporters Torched Own Aid Caravan In False FlagTraduction Bernard Tornare
Source en anglais