un avion étasunien intercepté dans l’espace aérien Vénézuélien

Par le biais de son compte Twitter, le Commandement stratégique opérationnel de la Force armée nationale bolivarienne (Ceofanb) du Venezuela a dénoncé vendredi soir qu’un avion avait été détecté par son système de défense aérospatiale « en violation des traités aériens internationaux en franche provocation » dans ce pays des Caraïbes.

Selon les données présentées par Ceofanb, l’avion américain correspond à un EP-3E ARIES II utilisé pour le renseignement et la guerre électronique, équipé d’équipements de pointe.

« Système de défense aérospatiale CODAI a détecté et intercepté l’avion américain EP-3E de renseignement et d’exploration radio électronique dans notre région d’information de vol Maiquetia, violant les traités aériens internationaux en provocation franche à la RBV, » a déclaré un communiqué sur Twitter.

« L’EP-3E ARIES II est un quadrimoteur à voilure basse, de renseignement et de guerre électronique qui utilise des équipements de pointe pour effectuer des raids et interférer avec les systèmes de communication ».

Le ministre de la Défense Vladimir Padrino Lopez a déclaré que l’avion a été immédiatement expulsé du territoire vénézuélien. »De telles choses arrivent presque tous les jours dans nos mers, dans nos cieux, dans nos frontières. Je pense qu’il est commode pour les gens de savoir ce que fait notre FANB, dit-il.

En ce sens, il a ajouté que  » chaque action, chaque exercice de souveraineté de la Force armée, nous devons informer le peuple vénézuélien, qui nous a donné ces armes afin d’affirmer notre indépendance « .

Padrino López a fait référence à ce fait lors de la cérémonie du drapeau de la délégation du corps militaire, qui participera aux Jeux militaires internationaux Russie 2019.

America XXI / traduction : Venesol