Le gouvernement allemand appelle à condamner « vigoureusement » les violations des droits de l’homme au Chili

Se référant au rapport de l’ONU sur la crise dans le pays la commissaire allemande aux droits de l’homme, Bärbel Kofler, a demandé que les responsables soient traduits devant la justice et que l’État chilien, fasse preuve de « manière urgente », de sa « fermeté dans ses enquêtes ».

« Je condamne les mauvais traitements en prison, les simulacres d’exécution et les violences sexuelles, qui sont particulièrement dirigées contre les femmes, les filles et la communauté LGBTI », a-t-elle déclaré.

La commissaire aux droits de l’homme et à l’aide humanitaire du ministère allemand des Affaires étrangères, Bärbel Kofler, a appelé à une condamnation « ferme » des violations des droits de l’homme pendant les manifestations dans le pays.

Dans une déclaration, M. Kofler a évoqué le rapport du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), dirigé par l’ancienne Présidente Michelle Bachelet, qui a noté qu’au Chili « il y a eu un nombre élevé de violations graves des droits de l’homme » dans le contexte de la crise sociale qui dure depuis deux mois, depuis son éclatement le 18 octobre.

Le rapport de l’ONU sur les protestations et l’état d’urgence au #Chili conclut que les carabiniers et l’armée n’ont pas respecté les normes et standards internationaux sur le contrôle des manifestations et l’usage de la force, et appelle à des réformes

Le commissaire allemande a appelé « ceux qui occupent des postes à responsabilité à poursuivre vigoureusement toutes les violations des droits de l’homme et tous les crimes commis et à traduire les responsables en justice ». « L’État chilien doit maintenant, de toute urgence, faire preuve de détermination dans ses enquêtes, ainsi que prendre des mesures concrètes pour empêcher une nouvelle escalade de la violence ».

Enfin, en ce qui concerne le processus constitutionnel, Kofler a demandé « au gouvernement chilien d’associer tous les secteurs de la société, y compris les peuples autochtones du Chili, à la rédaction de la nouvelle constitution ».

Cooperativa / traduction : Venesol