Duque retire le projet de réforme fiscale

Lors une déclaration inopinée ce dimanche à midi, le président Iván Duque a annoncé le retrait du projet de réforme fiscale présenté au Congrès le 15 avril dernier.

La décision du chef de l’État fait suite aux protestations et aux troubles sociaux contre le projet qui ont entraîné quatre jours de grève dans le pays.

« Je demande au Congrès de la République le retrait du projet déposé par le ministère des Finances et le traitement urgent d’un nouveau projet fruit d’un consensus afin d’éviter l’incertitude financière », a déclaré M. Duque.

Après l’annonce, le gouverneur du département du Meta, Juan Guillermo Zuluaga, a célébré le retrait de la réforme fiscale par le président et a demandé la démission immédiate du ministre Alberto Carrasquilla.

« Ministre Carrasquilla, par respect pour le pays, assumez votre responsabilité politique et quittez vos fonctions. Vous devez partir avec la réforme », a-t-il dit.

A son tour, le sénateur Armando Benedetti, tout en saluant la décision du président Ivan Duque, a insisté sur la nécessité du départ de Carrasquilla.

« Je me réjouis que Duque ait ordonné de retirer la réforme fiscale du Congrès, mais nous attendons toujours la démission de M. Carrasquilla ».

Pour le député Alejandro Vega, « Le gouvernement national annonce le retrait de la réforme fiscale. Une victoire de la société, mais une décision tardive qui a coûté des vies et fait des blessés. Ce retrait ouvre la porte au dialogue pour une nouvelle étape qui nécessite que le ministre Alberto Carrasquilla, responsable de la proposition néfaste et de la flambée sociale démissionne ».

De même, l’ancien candidat à la présidence Sergio Fajardo a souligné que le président Ivan Duque avait « enfin » compris la clameur du peuple.

« Il a eu raison de retirer la réforme fiscale, mais le mécontentement des citoyens reste. Nous sommes prêts à contribuer à la construction d’un plan social d’urgence qui inclut les différents secteurs sociaux et politiques du pays ».

La chose sûre est que dans la déclaration par laquelle Duque a annoncé le retrait de la réforme fiscale, il n’a pas mentionné le ministre des Finances, Alberto Carrasquilla, l’architecte du projet qui a finalement fait naufrage au Congrès de la République ce dimanche 2 mai.

Germán Espejo

Source : lafm.com Traduction : Venesol